Qu’est-ce que le bonheur ?

Qu’est-ce que le bonheur ?
Définir le bonheur en quelques paragraphes ou moins peut sembler être un exercice d’inutilité philosophique, mais cette tentative pourrait apporter à une personne une certaine satisfaction personnelle, qui à son tour pourrait générer un sentiment de bonheur. C’est ainsi que nous, humains, arrivons à l’état émotionnel complexe appelé vrai bonheur. Un certain nombre de petits événements ou accomplissements positifs s’accumulent pour donner un sentiment de satisfaction de soi et de contentement, que nous interprétons comme un bonheur personnel. Pour la plupart d’entre nous, il s’agit d’un état d’esprit plutôt que d’une émotion spécifique ou d’une réponse à des forces extérieures positives.
Un élément important est le sentiment de satisfaction personnelle. Que nous voulions ou non l’admettre, nous sommes nombreux à passer nos journées dans un état de nécessité perpétuelle. Nous avons des besoins physiques, émotionnels et spirituels qui, à notre avis, doivent être satisfaits afin de connaître un certain degré de bonheur. Lorsque nous aurons cette tasse de café du matin, discuterons avec des collègues, dégusterons un délicieux déjeuner ou terminerons un projet important, au moins un de nos besoins quotidiens sera satisfait. En un sens, ce sentiment survient lorsque notre liste de besoins est remplacée par une nouvelle liste d’épanouissement physique, émotionnel et spirituel.
 
Un autre élément important du bonheur est le sentiment d’accomplissement. Considérez combien de fois nos idées et nos plans échouent au cours d’une journée normale. Ces échecs ont tendance à créer une tension intérieure et une anxiété, ce qui crée un sentiment de malheur. Mais lorsqu’une idée se concrétise ou qu’un plan se concrétise, il se produit souvent un sentiment d’euphorie et d’accomplissement. Ce sentiment peut être la récompense pour persévérer dans des temps difficiles ou difficiles sans pour autant sombrer dans le désespoir. Gagner un concours ou être reconnu pour un projet réussi suscite souvent un sentiment de bonheur.
Pour certains d’entre nous, la sensation peut être obtenue en répondant à nos besoins matériels ou spirituels. Il y a un vieil adage qui dit que l’argent ne peut pas acheter le bonheur, mais en réalité il peut être très proche. Pour beaucoup de salariés, l’idée de recevoir assez d’argent ou d’autres récompenses tangibles pour leurs efforts peut certainement déclencher un sentiment de bonheur. Savoir que nos besoins immédiats et même quelques désirs personnels seront satisfaits peut être très rassurant, ce qui génère un sentiment de sécurité. Dans le même sens, de nombreuses personnes trouvent le bonheur après avoir entendu un message spirituel affirmant leur vie ou passé du temps dans une réflexion ou une méditation profonde. Cela pourrait signifier un sentiment d’harmonie entre l’esprit, le corps et l’esprit.
Ce qui crée un sentiment de bonheur peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Les jeunes enfants peu expérimentés peuvent trouver leur bonheur sous la forme d’un cornet de crème glacée ou d’un dessin animé du samedi matin, tandis que les adultes peuvent le trouver en voyageant ou en poursuivant des intérêts extérieurs. Certaines personnes ont besoin de répondre à beaucoup de leurs besoins avant de connaître le bonheur, tandis que d’autres le trouvent simplement. On dit que le bonheur est la chose la plus gratuite que tout le monde aspire et qui donne n’importe quoi pour l’obtenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *