Qu’est Ce Que L’hypnose ?

Le terme hypnose vient du grec et signifie « sommeil ». Cependant, l’hypnose, bien qu’apparentée au sommeil, n’est pas son équivalent. Il s’agit d’un état modifié de conscience proche du sommeil dans la mesure où l’état hypnotique vise le relâchement de l’état de vigilance.

L’hypnose : Un état de conscience modifié

Cet état modifié survient chez tout le monde plusieurs fois par jour sans que l’on s’en rende compte : le langage courant le définit comme une « rêverie ». Toutefois, cet état peut être induit par un thérapeute dans le but d’avoir accès à l’inconscient, immense réservoir des expériences passées dont on n’a plus conscience mais qui continuent à déterminer la vie non seulement dans les choix qu’on pose mais aussi dans l’expression d’une souffrance se concrétisant dans des symptômes d’ordre psychosomatique.

L’hypnose : Un outil thérapeutique

L’approche de l’inconscient par le biais de l’hypnose – un outil parmi d’autres – est rapide. Le thérapeute, par ses suggestions, permet au sujet d’accéder à ses propres ressources inconscientes dont l’objectif est l’émergence de nouveaux comportements améliorant sa vie : le sujet est donc acteur de son changement. Il n’est en aucune manière soumis au thérapeute : si ce dernier fait une suggestion opposée aux valeurs du patient, celui-ci refusera cette injonction et se bloquera.

Bien que le thérapeute ne puisse contrôler les pensées du sujet, il est nécessaire qu’une relation de confiance s’établisse, et ce afin d’éviter des phénomènes de résistance au changement. Il est également indispensable que le sujet soit volontaire, c’est-à-dire qu’il ait le désir, la volonté, la motivation de changer. Une hypnose forcée n’aura aucun résultat si le patient n’adhère pas au projet : ceci est valable quelles que soient les techniques utilisées, la passivité entraînant le rejet du but visé. Au contraire, le sujet motivé sera plus réceptif et acteur de changements.

Afin d’accroître les bénéfices à long terme de l’hypnose, le thérapeute est amené à proposer un renforcement entre les séances : ce travail à domicile prolonge l’état de bien- être qui sera réactivé naturellement dans les situations ultérieures difficiles à vivre. En général, l’entraînement se fait à l’aide de matériel audio, duplicata des injonctions en séance.

Pourquoi donc encore souffrir de pensées nuisibles alors qu’une technique simple permet d’activer des mécanismes psychiques de changement, technique basée sur un état naturel, à savoir un état modifié de conscience que chacun vit quotidiennement sans en être conscient ?

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page