Qu’est ce que la grippe intestinale ? Symptomes et traitements

Qu’est ce que la grippe intestinale ? Symptomes et traitements
8 / 100 SEO Score

Symptome grippe intestinale

Les virus sont les agents causals les plus fréquents de la grippe intestinale. Parmi ces virus, les plus répandus sont surtout le Rotavirus, l’Adénovirus et l’Astrovirus. Cependant, des bactéries telles que l’Escherichia coli , le Campylobacter et la shigella peuvent aussi être responsables de la maladie. Que l’étiologie soit une bactérie ou un virus, les symptômes sont assez ressemblants. C’est une maladie du péril fécal et les germes sont retrouvés en grandes quantités dans les selles de la personne contaminée.

Pour rappel la gastroentérite ou grippe intestinale est une maladie très courante qui provoque des diarrhées et des vomissements. Elle est généralement provoquée par une attaque bactérienne ou virale au niveau du ventre.

Elle touche les personnes de tous âges, mais elle est particulièrement fréquente chez les jeunes enfants.

La plupart des cas chez les enfants sont causés par un virus appelé rotavirus. Les cas chez les adultes sont généralement causées par  des norovirus (le «vomissements de bugs d’hiver ») ou des bactéries liées à une intoxication alimentaire .

La Grippe intestinale peut être très désagréable, mais elle disparaît généralement d’elle-même en une semaine. Vous pouvez normalement prendre soin de vous ou de votre enfant à la maison (sans hospitalisation de prévue) jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

 

Comment se transmet la grippe intestinale ?

La transmission de la grippe intestinale peut se faire de façon directe c’est-à-dire de personne à personne ou indirecte par l’intermédiaire d’un environnement contaminé ou d’un vecteur tel que des aliments souillés. Les germes peuvent ensuite s’introduire dans l’organisme en ingérant ces aliments. Cette transmission est favorisée par des germes disséminés dans l’environnement. C’est à partir des symptômes comme les diarrhées et les vomissements que vous pouvez consulter un médecin . Pour en savoir plus consultez les dossiers mutuelle santé sur

 

Quels sont les symptômes de la grippe intestinale simple ?

Les manifestations cliniques de la grippe intestinale n’apparaissent pas tout de suite après l’introduction des micro-organismes responsables dans l’organisme. Pour que les symptômes se développent, il faut un délai de 4 à 72 heures après le contact avec les germes, c’est la période DITE d’incubation.

La diarrhée est le symptôme principal et le plus fréquent de la grippe intestinale. Elle est caractérisée par sa survenue brutale sans prodrome (signe annonçant la survenue de la maladie), le caractère fécal ou afécal des selles et le volume qui est variable. Des signes accompagnateurs sont souvent présent, ce sont surtout les douleurs abdominales qui sont parfois diffuses, à types de pesanteur ou de crampe et d’intensité variable, les nausées et les vomissements (alimentaires surtout), les suées, les céphalées (maux de tête) et l’anorexie (c’est la perte de l’appétit).

Au cours de la grippe intestinale, il peut y avoir une fièvre modérée sans altérations de l’état général. En l’absence de complications, l’évolution est bénigne avec une rémission spontanée (guérison) en moins de 3 jours.

Quels sont les symptômes d’une grippe intestinale compliquée ?

Ces complications de la grippe intestinale surviennent surtout chez les nourrissons, les personnes âgées, les immunodéprimées. Elles sont marquées par des symptômes qui s’aggravent aux files des heures ou qui durent plus de 3 jours. Les déshydratations sont fréquentes et les patients s’exposent à des risques élevés notamment les enfants. D’autres manifestations peuvent aussi être détectées, surtout dans le cadre d’une infection bactérienne grave, ce sont les fièvres très élevées, les frissons, l’émission de selles glairo-sanguinolente ou purulente…

En présence de ces symptômes, une consultation chez un médecin s’avère nécessaire pour une meilleure prise en charge de la grippe intestinale.

Si vous avez une diarrhée soudaine et des vomissements, la meilleure chose à faire est de rester à la maison jusqu’à ce que vous vous sentez mieux. Il n’y a pas toujours un traitement spécifique, de sorte que vous deviez laisser la maladie suivre son développement.

Généralement , vous n’avez pas besoin de consulter pour obtenir un avis médical, à moins que vos symptômes ne s’améliorent pas  ou qu’il y a un risque d’un problème plus grave.

Pour aider à soulager vos symptômes:

  • Buvez beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation -Vous avez besoin de boire plus que d’ habitude pour remplacer les fluides perdus par les vomissements et de la diarrhée. L’ eau est le meilleur allié de votre corps, mais vous pouvez aussi essayer du jus de fruits et de la soupe.
  • Prenez  du paracétamol pour toute fièvre ou des douleurs ressenties.
  • Prenez beaucoup de repos .
  • Si vous vous sentez une envie de manger, essayez d’avaler de petites quantités d’aliments simples, comme la soupe, du riz, des pâtes et du pain.
  • Utilisez des boissons spéciales de réhydratation à base de sachets achetés dans les pharmacies si vous avez des signes de déshydratation , comme une  sécheresse de la bouche ou des urines foncées.
  • Prendre des médicaments anti-vomissements (comme le métoclopramide) et / ou de médicaments antidiarrhéiques (tels que le lopéramide) si vous avez besoin – certains types sont disponibles dans les pharmacies, mais il faut vérifier le dépliant qui accompagne le médicament. Vous pouvez également demander à votre pharmacien ou médecin pour obtenir des conseils quant à savoir s’ils sont appropriés.

La Gastro-entérite ou grippe intestinale peut se propager très facilement, alors vous devez vous laver les mains régulièrement pendant que vous êtes malade et rester hors de travail ou à l’ école au moins jusqu’à 48 heures après votre disparition des symptômes, afin de réduire le risque de le transmettre.

Vous cherchez  après un enfant avec une gastro – entérite

Vous pouvez prendre soin de votre enfant à la maison si elles ont la diarrhée et des vomissements. Il y a généralement pas de traitement spécifique et votre enfant devrait commencer à se sentir mieux dans quelques jours.

Normalement , vous n’avez pas besoin pour obtenir des conseils médicaux à moins que leurs symptômes ne s’améliorent ou il y a un risque d’un problème plus grave.

Pour aider à soulager les symptômes de votre enfant:

  • Encouragez – le à boire beaucoup de liquides . Ils ont besoin de remplacer les fluides perdus par des vomissements et la diarrhée. L’ eau est généralement préférable. Évitez de leur donner des boissons gazeuses ou des jus de fruits, car ils peuvent faire augmenter leur diarrhée en pire. Les bébés devraient continuer se à nourrir comme d’ habitude, que ce soit avec du lait maternel ou d’ autres aliments de lait.
  • Assurez – vous qu’ils obtiennent beaucoup de repos .
  • Laissez votre enfant manger s’ils veulent manger des aliments solides lorsqu’ils vont ressentir la faim. Essayez de petites quantités d’aliments simples, comme la soupe, du riz, des pâtes et du pain.
  • Donnez – leur  du paracétamol s’ils ont une fièvre ou des douleurs et vont se sentir mal à l’ aise. Les  jeunes enfants peuvent trouver du paracétamol liquide plus facile à avaler que les comprimés.
  • Utilisez des boissons spéciales de réhydratation à base de sachets achetés dans les pharmacies si elles sont déshydratées. Ne leur donnez pas de médicaments antidiarrhéiques et anti-vomissement, à moins d’etre conseillé par votre médecin ou votre pharmacien.

Comment la  grippe intestinale se propage ?

Les insectes qui causent la gastro-entérite peuvent se propager très facilement de personne à personne.

Vous pouvez attraper l’infection si petites particules de vomissures d’une personne infectée qui entrent dans la bouche, par exemple par:

  • contact étroit avec quelqu’un avec une gastro – entérite  – ils peuvent respirer les petites particules de vomissures
  • touchant des surfaces contaminées ou des objets
  • consommation d’ aliments contaminés – cela peut se produire si une personne infectée ne se lavent pas les mains avant de manipuler des aliments, ou vous manger de la nourriture qui a été en contact avec des surfaces ou des objets contaminés, ou n’a pas été stocké et cuit à la bonne température.

Une personne avec une grippe intestinale est la plus infectieuse lorsque les symptômes commencent jusqu’à 48 heures après tous leurs symptômes se soient écoulés.

Prévention de la grippe intestinale

Il est pas toujours possible d’éviter d’avoir une grippe intestinale, mais en suivant les conseils ci-dessous, cela peut aider toute personne contaminée à en arrêter la propagation:

  • Restez en dehors de votre travail, de l’ école ou de la garderie jusqu’à au moins 48 heures après que les symptômes se soient écoulés. Vous ou votre enfant devez également éviter de visiter quelqu’un à l’ hôpital pendant cette période.
  • Assurez – vous et votre enfant que vous allez vous laver les mains fréquemment et soigneusement avec de l’ eau et du savon , en particulier après avoir utilisé les toilettes et avant de préparer la nourriture. Ne comptez pas sur gels pour les mains de l’ alcool, car ils ne sont pas toujours efficaces.
  • Désinfectez les surfaces ou objets qui pourraient être contaminés. Il est préférable d’utiliser un nettoyant ménager à base de l’ eau de Javel.
  • Laver les articles contaminés type vêtements ou la literie séparément sur un lavage à chaud.
  • Ne pas partager les serviettes, couverts ou ustensiles pendant que vous ou votre enfant est malade.
  • Nettoyer la zone environnante de vos toilettes.
  • Pratiquer une bonne hygiène alimentaire. Assurez – vous que la nourriture est correctement réfrigérée, toujours cuire vos aliments, et ne jamais manger de la nourriture qui a passé sa date de péremption si vous etes dans un état médical avec une grippe.

Prendre des précautions supplémentaires lorsque vous voyagez dans des régions du monde, avec une mauvaise hygiène. Par exemple, vous pouvez avoir besoin de faire bouillir l’eau du robinet avant de la boire.

Comment traiter les symptômes de la grippe intestinale ?

La grippe intestinale simple ne requiert en général aucun traitement puisqu’il s’agit d’une pathologie bénigne avec rémission spontanée. Cependant, l’évolution des symptômes doit être surveillée pour rechercher d’éventuelles complications. Pour améliorer le bien-être de la personne atteinte, il faut diminuer les symptômes. Par exemple pour les diarrhées, il faut manger correctement en évitant les repas qui accélèrent le transit intestinal (laitages, crudités, fruits…). Par contre, il faut favoriser les aliments tels que le riz qui réduisent la diarrhée.

 

Pour éviter les complications de la grippe intestinale comme la déshydratation, il faut assurer un apport hydrique suffisant par les boissons (comme le coca-cola), des soupes, des tisanes, le thé… En cas d’apparition des symptômes de complication, il revient au médecin de voir quelles seront les attitudes thérapeutiques efficaces pour mieux les gérer.

 

Quelle attitude pour éviter d’attraper la grippe intestinale et ses symptômes ?

 

Pour éviter, la grippe intestinale et ses symptômes, il existe quelques moyens recommandés. Ces moyens se basent surtout sur des mesures d’hygiène simple comme se laver les mains après avoir été aux toilettes puis appliquer des gels hydroalcooliques dessus. Il existe aussi des vaccins contre les agents causals de la grippe intestinale (surtout le rotavirus) qui sont utilisés pour les personnes à risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *