Qui est Lance Armstrong ? le septuple vainqueur du Tour

Suspecté mais jamais chopé, Armstrong reste pour tous celui qui gagna sept fois consécutive le mythique Tour de France. Miraculé du cyclisme, il aura marqué son sport d’une empreinte indélébile, après avoir battu ce record absolu.

Qui est Lance Armstrong ? le septuple vainqueur du Tour
Qui est Lance Armstrong ? le septuple vainqueur du Tour

Un jeune sportif surdoué

Lance Armstrong naît le 18 septembre 1971 à Plano, au Texas. Très sportif, le jeune homme choisit le triathlon à 14 ans. Il acquière, grâce à cette discipline très difficile, endurance et puissance. Malgré tout, c’est le cyclisme qui a sa préférence, et il finit par se spécialiser dans la petite reine. Et il a raison, car il va s’avérer excellent dans ce sport.

Dès l’âge de 21 ans, il devient professionnel et intègre l’équipe Motorola. En 1993, il devient champion des Etats-Unis, et champion du monde sur route dans des conditions météorologiques dantesques. La même année, il participe pour la première fois au Tour de France, et pourtant, il y remporte au sprint l’étape du Verdun. Le public du monde entier, qui a les yeux rivés sur cet événement international, découvre et remarque alors ce coureur d’exception. En 1995, il gagne à nouveau une étape. Son avenir paraît radieux, il annonce son transfert pour l’équipe Cofidis.

L’épreuve et la rage de vaincre

Mais la même année, en 1996, Lance apprend qu’il est atteint d’un cancer des testicules. Il va alors devoir cesser toute activité sportive pendant un an. Le traitement est éprouvant, et la rééducation longue. Mais de ce combat contra la maladie, le jeune homme va sortir grandi, et la rage au ventre. En 1998, il signe avec l’équipe de l’U.S. Postal. Il a un nouvel entraîneur, Joel Bruyneel, qui sera là pour l’épauler dans les moments de découragement. Et ils seront nombreux car, en 1998, lors de son grand retour, son niveau semble tellement faible qu’il n’est pas loin d’abandonner le vélo pour toujours. Malgré tout, la fin de saison laisse présager quelque espoir…

Les années Armstrong

C’est en 1999 que lance Armstrong va poser la première pierre de son histoire. Alors que tout le monde le croit fini, il finit par remporter le Tour de France. Le public jubile, c’est la victoire de l’homme contre la maladie. Les six années suivantes, c’est ce même homme qui remportera la course culte. Le public s’agace de cette hégémonie, d’autant que les suspicions de dopage à l’encontre du prodige américain ne cessent d’enfler. Les « preuves » se multiplient, et les interviews de l’intéressés sèment fréquemment le doute mais, finalement, Armstrong niera toujours une quelconque implication.

Le 24 juillet 2005, il confirme sa retraite, et laisse un goût amer. Le public s’était bien ému de son idylle avec la chanteuse rock Sheryl Crow, mais l’histoire ne dure pas. Depuis, le chouchou des américains fait du vélo avec George Bush et s’affiche avec des starlettes…

Le saviez-vous ?

Lance Armstrong dispose de sa propre fondation pour la recherche contre le cancer : Livestrong.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *