Signification abcès dentaire

Signification abcès dentaire

signification abcès dentaire
signification abcès dentaire

Abcès dentaire : douleur et pus dans les dents

 

Le symptôme principal de l’abcès dentaire est une douleur intense et localisée à une dent. Liée à la présence de pus, cette douleur doit amener à consulter un dentiste très rapidement. D’autant plus que les complications de l’abcès dentaire peuvent s’avérer gravissimes.

Abcès dentaire : définition

Un abcès dentaire est une infection au niveau des dents. Causée le plus souvent par une bactérie, cette infection provoque généralement l’apparition de pus. L’abcès provoque aussi des douleurs, qui peuvent être modérées ou sévères. Même si, parfois, les douleurs n’apparaissent que très tardivement. Les abcès se localisent au bout de la racine de la dent (abcès d’origine endodontique) ou sur les tissus de la gencive (abcès parodontal). L’abcès dentaire doit être traité avec le plus grand sérieux, non seulement pour apaiser la douleur, mais plus encore pour éviter toute complication.

Causes de l’abcès dentaire

Pour qu’une bactérie infecte la gencive, il faut que celle-ci soit fragilisée. On parle d’abcès dentaire suite à un « traumatisme occlusal ». L’abcès dentaire parodontal survient donc parfois à la suite d’une maladie des gencives, comme une parodontite. Quand il est d’origine endodontique, l’abcès dentaire résulte d’une atteinte de la pulpe, située à l’intérieur de la racine de la dent. Celle-ci peut-être lésée à cause d’une fêlure de la dent, ou à cause d’une carie.

Symptômes d’un abcès dentaire

En général, l’abcès dentaire se révèle par la douleur. Celle-ci peut être modérée, mais elle est plus souvent forte. Dans tous les cas, elle est localisée à la dent infectée. Cette douleur peut devenir très violente, notamment quand on touche la dent atteinte (en mangeant, par exemple). C’est l’accumulation de pus qui crée la douleur, et, si la poche de pus se crève, la douleur est soulagée. La quantité de pus qui s’écoule est relativement importante. En dehors de toute douleur, un abcès dentaire peut aussi être suspecté en cas de grosseur ou de rougeur de la gencive, ou de douleur localisée pendant la mastication. Certains types d’abcès dentaires provoquent aussi des maux de tête, une fatigue généralisée et parfois de la fièvre.

Evolution de l’abcès dentaire et complications possibles

S’il n’est pas correctement soigné, un abcès dentaire peut attaquer l’os et causer de très graves complications. Quand il est chronique, l’abcès peut créer un trou dans la gencive (une fistule), afin de permettre au pus de s’évacuer directement dans la bouche. Cette fistule apparaîtra comme un point blanc ou rouge sur la gencive. L’os peut aussi se rétracter, entraînant la perte inévitable de la dent. Enfin, le risque le plus grave est de voir l’infection se propager. L’infection peut ainsi attaquer les sinus. En passant par le réseau sanguin, elle peut aussi atteindre le cœur (endocardite bactérienne) ou le cerveau (abcès du cerveau). Le risque vital est alors engagé. De même, les parties du visage situées sous la mâchoire inférieure peuvent être atteintes (angine de Ludwig). La réaction des tissus à l’infection peut provoquer un gonflement, risquant alors d’étouffer le patient.

Traitement de l’abcès dentaire

Quand un abcès dentaire est suspecté, une consultation chez le dentiste est impérative. En fonction de la gravité de l’atteinte, un traitement Antibiotique peut être nécessaire. Le pus peut être évacué pour soulager la douleur. Ensuite, le dentiste mettra en place les soins adaptés à la localisation de l’abcès (« nettoyage » au niveau de la gencive ou de la racine de la dent) et à la prévention de la récidive (mise en place d’une couronne, par exemple).

Le saviez-vous ?

La consommation de tabac est un facteur de risque reconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *