Quelles sont les techniques de pose d’implants dentaires ?

Quelles sont les techniques de pose d’implants dentaires ?
Quelles sont les techniques de pose d’implants dentaires ?

Les techniques de pose d’implant dentaire modernes sont des interventions moins lourdes, parfois assistées par ordinateur. Elles permettent de poser un implant sans douleur.

Technique de pose d’implant dentaire moderne : la mise en charge immédiate

Cette technique s’apparente à celle de la chirurgie en 1 temps. La seule différence : le pilier est placé de suite sur l’implant au lieu du moignon de cicatrisation. Une prothèse provisoire peut donc être réalisée dans un centre dentaire comme Exceldent, l’avantage : le patient peut repartir avec des dents tout de suite après la chirurgie.

Technique de pose d’implant dentaire moderne : sans ouverture de gencive ni points de suture

A la différence des techniques conventionnelles où l’on pratique une incision le long de la crête de l’os de la mâchoire, cette technique se fait sans incision ni points de suture. On utilise pour cela un trépan gingival (comme un emporte pièce) qui va réaliser un orifice gingival circulaire d’environ 4 à 5mm de diamètre. A travers cet orifice le chirurgien va réaliser un forage pour pouvoir visser son implant à travers cet orifice. Avantage de cette technique : peu ou pas de saignement pendant l’acte chirurgical, peu ou pas d’œdème (gonflement) post-opératoire, douleur réduite en post-opératoire, cicatrisation plus rapide du site implantaire du fait du non décollement de la gencive.

Technique moderne : pose d’implant assistée par ordinateur

  • 1ère méthode : la robotique
    Dans cette méthode le patient passe un scanner, le CD du scanner est introduit dans l’ordinateur pour permettre au chirurgien de placer les implants dans des positions optimales par rapport aux obstacles anatomiques, aux tissus nobles (nerfs), aux dents adjacentes et aux dents antagonistes). C’est ce que l’on appel la planification assistée par ordinateur. Pendant la chirurgie, l’axe et la position de l’implant ainsi enregistrés vont être reproduits. En effet le chirurgien va positionner ses instruments pour retrouver l’axe et la position définis lors de la planification sur ordinateur. C’est la pose d’implant assistée par ordinateur, aussi appelée « navigation ». Cette chirurgie peut être réalisée sans ouverture de gencive ni point de suture ou avec une ouverture minimale dans le cas où le chirurgien doit pratiquer un curetage de l’os pour ôter une infection, un kyste par exemple.
  • 2ème méthode : les guides chirurgicaux
    Dans cette méthode la planification se fait de la même façon qu’avec la robotique. Le chirurgien envoie ensuite les données à une société qui se charge de construire le guide chirurgical. Pendant la chirurgie, l’implantologiste va forer à travers des tubes contenus dans le guide chirurgical. L’axe obtenu grâce à ces tubes reproduit exactement la position des implants décidée par le chirurgien pendant la planification. De la même façon cette chirurgie peut être pratiquée sans ouverture de gencive ni points de suture ou avec une incision minimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *