Comment se débarrasser des ronces

Comment se débarrasser des ronces

N°5 : Halte aux ronces

Personne n’aime combattre les ronces dans son jardin. Ils sont difficiles à repérer, difficiles à enlever et peuvent se propager comme une traînée de poudre s’ils ne sont pas contrôlés. Mais avec les bonnes connaissances, vous pourrez vous en débarrasser une fois pour toutes !

Cet article de blog fournira un guide détaillé sur ce que sont les ronces , comment elles poussent et comment les éradiquer de votre jardin.

Faits rapides

Noms communs : ronce, mûre, mûre européenne, heg noir, mûre sauvage
Nom scientifique : Rubus fruticosus
Famille : Rosaceae
Origine : indigène Période de
floraison : juin à septembre
Habitat : bois, prairies, jardins et potagers adjacents aux terres infestées

Identification des ronces

Les ronces sont difficiles à identifier car elles ont un aspect différent selon la saison. En hiver, les plantes à baies peuvent être confondues avec des mûres ou des framboisiers ; au printemps et en été, leurs fleurs peuvent ressembler à celles des roses.

Pour les différencier des autres espèces qui n’ont pas leur place dans votre jardin, vous voudrez savoir à quoi ressemble une plante de ronce toute l’année :

  • L’écorce est brun clair avec des taches foncées
  • Les feuilles sont de forme ovale et dentelées le long du bord (comme des dents)
  • Les baies rouge brunâtre poussent en grappes à la fin de l’automne et au début de l’hiver
  • De juin à juillet, il a de petites fleurs blanches ou roses semblables à des pétales de roses sauvages.

A quoi ressemblent les ronces ?

Les caractéristiques qui composent la feuille, la tige, la racine et la fleur de Bramble sont détaillées ci-dessous.

Les ronces ont de longues tiges épineuses et arquées qui peuvent atteindre une hauteur de deux mètres ou plus et contiendront également des fruits de mûre pendant les mois d’été qui peuvent aller du rouge au noir.

Les feuilles : sont composées palmées et alternes. Chaque feuille est divisée en trois ou cinq folioles ovales dentelées à pétioles courts. Le dessus des feuilles est vert foncé, tandis que le dessous est pâle. Les tiges et les nervures médianes des feuilles sont épineuses.

Tige/épis : Souvent, ils peuvent être identifiés par leurs longues vignes épineuses avec des épines crochues acérées appelées « épis ».

Les ronces peuvent sembler assez innocentes à première vue, mais elles recèlent de nombreux dangers cachés sous leurs feuilles : des épines qui vous transpercent la peau simplement en les effleurant.

Racines : Les racines coriaces peuvent repousser lorsque les tiges sont coupées. Les rejets peuvent émerger de racines situées à 45 cm de profondeur dans le sol. Les ronces se régénèrent également à partir de fragments de racine et de tige.

Les ronces ont tendance à envoyer des pousses à partir de rhizomes souterrains, ce qui les rend difficiles à éliminer complètement

Fleurs : des grappes de fleurs blanches ou roses apparaissent de la fin du printemps au début de l’été. Ils mesurent 2 à 3 cm de diamètre avec cinq pétales et de nombreuses étamines.

Fruits/Graines : la mûre est un fruit de 1 à 2 cm de long qui mûrit du vert au rouge, au violet foncé et enfin au noir lorsqu’il est complètement mûr fin juillet.

A ne pas confondre avec le framboisier sauvage (Rubus idaeus), qui produit des drupelettes composées de nombreux petits fruits individuels. À certaines périodes de l’année, ils peuvent tous être de la même couleur et mûrir en même temps.

Il existe plusieurs distinctions qui aident à l’identification. Lorsqu’une framboise mûre est cueillie, elle est rouge avec un creux au milieu. Le noyau blanc et doux d’une mûre mûre reste à l’intérieur du fruit jusqu’à ce qu’il soit sélectionné.

Dewberry ( Rubus caesius ) ressemble à la ronce mais a des fruits individuels moins nombreux et plus gros.

Leurs fruits sont cireux au lieu d’être brillants et leurs tiges rampent sur le sol au lieu d’être hautes et arquées.

Le problème avec les ronces

Les ronces peuvent être un problème fréquent, surtout lorsqu’elles ne sont pas traitées et qu’elles poussent dans des zones négligées, cela peut être dans des endroits tels que des jardins intacts et des bois denses. Elles peuvent rapidement envahir la végétation recherchée et leurs racines peuvent endommager d’autres plantes ou structures.

Changements saisonniers des ronces

La ronce est une plante vivace qui pousse dans les endroits humides et ombragés. Ces plantes se trouvent souvent à la lisière des forêts et sur les terres à proximité de sources d’eau telles que des ruisseaux ou des étangs.

Ils poussent de manière agressive, il est donc important de les surveiller lorsque vous taillez d’autres couvre-sol comme le lierre .

Les ronces au printemps

Les ronces commencent à montrer leurs couleurs printanières. Il a une douce teinte verte et orange qui illumine les journées hivernales de mars. Les feuilles commencent à repousser après leur hibernation, faisant pousser de nouvelles branches pour l’été à venir.

La Ronce est un arbuste épineux. Il fleurit au printemps (avril-juillet) et produit des fruits en été (juin-septembre).

Les ronces en été

Les ronces sont d’un vert vibrant en été à cause de tout le soleil dans lequel elles peuvent se baigner.

L’été est la période où les ronces sont les plus problématiques. Une façon de les traiter dans les jardins consiste à utiliser un herbicide qui cible spécifiquement les plantes de la famille Rubus – le nom scientifique des ronces.

L’ingrédient actif de ce type d’herbicide peut aller d’un seul produit tel que le glyphosate à d’autres produits chimiques comme le diquat ou le paraquat mélangés à des tensioactifs (par exemple, Tordon K).

Recherchez des instructions sur la quantité dont vous avez besoin en fonction de la taille de la zone. Lisez toujours les étiquettes avant utilisation !

Les ronces en automne

Vous voyez les feuilles prendre une teinte dorée, mais qu’est-ce que cela signifie pour les ronces ?

Les buissons de ronces sont connus pour changer de couleur en automne. Cependant, ce processus est toujours lent et progressif car il se déroule sur des mois au lieu d’heures ou de jours comme le font les autres plantes avec les changements de feuillage d’automne. Une fois qu’ils commencent à changer, vous devriez pouvoir remarquer leurs tiges rouges qui deviendront progressivement brun orangé avant de virer finalement au brun jaunâtre en hiver.

La plupart des feuilles deviendront bordeaux et jaunes lorsqu’elles commenceront à mourir. Les fruits restants périront et tomberont des tiges, ce qui laissera cette mauvaise herbe beaucoup plus supportable lors de sa transition vers l’hiver.

Les ronces en hiver

Pendant l’hiver, les ronces meurent car elles sont caduques. Cependant, il ne mourra pas car les racines sont vivaces.

L’hiver est la période de l’année où de nombreuses plantes sont en dormance. Les ronces, cependant, ont une façon particulière de survivre pendant cette saison difficile : elles font pousser des baies ! Ces fruits mous mais épineux fournissent nourriture et protection aux animaux vivant dans leurs branches ou cherchant sous eux pour se nourrir.

Les feuilles peuvent rester vertes pendant l’hiver. Tandis que certains vont brunir et se dessécher. Semblable à la tige qui va également brunir et se dessécher, ce qui en fait le moment idéal pour nettoyer la zone de ces mauvaises herbes embêtantes.

Comment se débarrasser des ronces

Souvent, la meilleure façon de se débarrasser des ronces est de les couper au ras du sol.

Vous pouvez également couper les branches qui touchent votre maison ou d’autres structures sur votre propriété afin d’empêcher la croissance future autour de ces zones.

Si vous recherchez une alternative sans herbicide, essayez d’étouffer le fourré avec du plastique noir, puis posez un paillis épais comme de la paille sur le dessus afin que les mauvaises herbes ne poussent pas à travers les fissures entre les morceaux de plastique.

Il est important de ne pas oublier cette tâche si vous voulez qu’elle soit bien faite – certaines personnes ont réussi à revenir chaque année au début de l’hiver pour arracher les nouveaux semis qui surgissent sous leurs pieds !

Première méthode – Couper les buissons

Première étape : Avant de commencer le travail, mettez des vêtements épais, des gants de travail de haute qualité et des lunettes de protection. Les buissons de ronces sont couverts d’épines, et faire ce travail sans protection pourrait entraîner une coupure grave. Couvrez toutes les zones exposées de la peau pour éviter que cela ne se produise.

Si vous souffrez d’asthme ou d’allergies, portez un masque anti-poussière pour protéger vos oreilles. Couper les buissons libère beaucoup d’allergènes dans l’air, ce qui peut irriter les poumons.

Deuxième étape : Taillez les vignes de ronces à 6 pouces (15 cm) au-dessus du niveau du sol. Pour les zones couvertes de ronces, un taille-haie ou un outil similaire avec une lame en métal est préférable.

Une tondeuse suffira si vous n’avez qu’un petit buisson. Coupez les ronces avec n’importe quel outil dont vous disposez jusqu’à ce qu’elles ne mesurent que 6 pouces (15 cm) de hauteur.

Soyez prudent si les ronces sont emmêlées avec d’autres plantes que vous ne voulez pas couper. Coupez les vignes près de la base de la ronce, puis retirez les vignes de toutes les plantes que vous souhaitez conserver.

L’utilisation d’une débroussailleuse ne suffira pas car la ficelle ne percera pas les ronces. Utilisez plutôt une débroussailleuse avec une tête métallique.

Troisième étape : Enlevez tous les débris de ronces de votre jardin avec un râteau. Les ronces sont des plantes robustes qui continueront à prospérer si vous laissez des restes sur le sol. Créez un monticule de tous les morceaux de ronce avec un râteau lourd.

Après cela, mettez-les dans une poubelle ou un autre bac approprié. Assurez-vous de nettoyer tous les déchets. Recherchez les baies qui sont tombées de la plante et sur le sol. Étant donné que les baies contiennent des graines de plantes, s’il y a des baies dans le sol, une nouvelle ronce va germer.

Deuxième méthode – Traitement aux herbicides

Première étape : Le désherbant doit être appliqué sur les plantes fraîchement coupées. Le triclopyr ou le glyphosate sont les désherbants parfaits pour les ronces. Recherchez les articles contenant ces ingrédients. Ensuite, utilisez un désherbant pour faire tremper toute la plante jusqu’au sol.

Vaporisez les pointes nouvellement coupées des vignes pour vous assurer que les produits chimiques atteignent la plante.

Après avoir coupé les branches, pulvérisez-y le désherbant. Sinon, la plaie se refermera et le désherbant ne pourra pas atteindre la plante.

La plus grande différence entre le triclopyr et le glyphosate est que le triclopyr ne détruira pas d’autres plantes, mais vous ne pourrez pas planter sur cette zone pendant plusieurs mois, tandis que le glyphosate tuera presque toutes les autres plantes, mais vous pourrez replanter sur cette zone peu après l’application.

Deuxième étape : Attendez 1 à 3 semaines pour que le désherbant pénètre dans les plantes. La ronce devrait commencer à mourir pendant cette période. Gardez-y un œil régulièrement. Les branches commenceront à se ratatiner et à brunir. La plante est morte lorsque toutes ses parties visibles sont ratatinées et brunes.

Si les ronces n’ont pas l’air ratatinées après une semaine, ajoutez une autre dose de désherbant.

Troisième étape : Pour vous assurer que la plante ne repousse pas, déterrez les racines. Même si la ronce semble morte suite à un traitement chimique, elle se rétablira et repoussera. Creusez la plante hors du champ avec une pelle ou une pioche jusqu’à ce qu’elle soit ratatinée.

Tirez les racines, puis regardez à l’intérieur du trou pour tout reste de plante. Ramassez-les aussi et jetez les racines et les vignes ensemble.

Si vous ne voulez pas utiliser de pesticides, déterrez les racines dès que les buissons sont coupés. Bien que cela représente beaucoup de travail pendant que la plante est vivante, cela élimine le besoin de produits chimiques.

Enlèvement des déchets de Ronces

Apportez les déchets à une usine de traitement des déchets commerciaux ou brûlez-les sur votre terrain.

Les installations d’élimination des déchets végétaux ne sont pas disponibles dans toutes les zones. Cherchez sur internet pour voir s’il y en a un près de chez vous. Sinon, brûlez les ronces ou jetez-les avec les ordures habituelles.

Les ronces ne doivent pas être compostées. Ils sont trop ligneux pour fournir des nutriments à vos plantes, et s’ils ne sont pas complètement desséchés, ils peuvent repousser.

Ne coupez pas les ronces de quelqu’un d’autre sur sa maison. Vous n’êtes autorisé à couper que ce qui est légalement sur votre propriété.

Gestion des Ronces

Si les ronces sont capturées tôt, il est possible de les contrôler à la main en taillant et en creusant. Cependant, pour une destruction plus rapide et plus profonde, nous recommandons un traitement ciblé d’herbicide fréquemment chaque saison pour contrôler la repousse de la mauvaise herbe.

En conclusion

Les ronces sont une plante coriace, mais avec ce guide décrivant toutes les zones d’attaque, nous espérons que vous êtes prêt à riposter contre cet ennemi avant qu’il ne pénètre à nouveau trop loin dans votre jardin !

Les ronces sont une mauvaise herbe très adaptable qui pousse aujourd’hui dans nos jardins et qui est l’une des plus résistantes. Cependant, l’utilisation de certains produits l’éliminera.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *