Différence Entre Déficit Et Dette

Différence Entre Déficit Et Dette

Déficit public et Dette Publique - Définition et Signification

Qu'est-ce que la dette publique ?

La dette est l’argent dû, et le déficit est l’argent net pris (si négatif). La dette et le déficit sont deux des termes les plus courants dans l’ensemble de la macro-finance, et ils sont également l’une des décisions législatives et exécutives les plus pertinentes sur le plan politique et les plus inspirantes qui affectent de nombreuses personnes.

L’ampleur de chacun n’a pas nécessairement quelque chose à voir avec l’autre, mais a beaucoup à voir avec la taille de l’économie sous-jacente. La dette est l’accumulation d’années de déficit (et l’excédent occasionnel).

Quant au déficit, c’est simplement la version négative du surplus. Prenez les revenus d’une nation (ou d’un État, ou d’une entreprise ou d’un ménage), soustrayez ses dépenses, c’est fait. Bien sûr, avec une entreprise privée, on l’appelle perte (ou profit lorsqu’elle est positive.) Mais le parallèle est là.

Le remboursement d’une dette grâce à une société de recouvrement

Dans le cas où une personne doit de l’argent à une autre, cette dernière à une dette envers elle. En terme juridique, un créancier (celui à qui on doit de l’argent) détient une créance (qui représente le montant de la dette) sur un débiteur (celui qui doit de l’argent). Dans ces cas-là, si le débiteur ne s’exécute pas soit parce qu’il ne veut pas soit parce qu’il ne répond pas, il est possible de passer par une société de recouvrement (nous vous recommandons de vous rendre sur ce site).

Ce type de société a pour mission d’obtenir le remboursement de la dette au créancier. Ainsi, cette société se charge de recouvrer, de manière amiable, la dette que doit le débiteur. Si le débiteur ne s’exécute pas, la demande de remboursement devra s’effectuer devant un tribunal au moyen d’un action en justice.

La société de recouvrement réclame la somme due par le débiteur soit par courrier, sous la forme d’une lettre de mise en demeure, soit par téléphone. Ainsi soit le débiteur s’exécute et la société de recouvrement en informe le créancier et donc la procédure s’arrête ici soit il ne s’exécute pas et l’affaire se termine devant un juge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.