Définition du droit

Définition du droit

C'est quoi le droit ?

IMPORTANT ▭▭▭▭▭▭▭▭▭▭▭ Pour me SOUTENIR GRATUITEMENT, viens ici : https://utip.io/jurixio Envie de réussir en droit ? https://jurixio.pod...

La définition du droit est une règle de conduite élaborée par le gouvernement ou la société sur un certain territoire. La loi suit certaines pratiques et coutumes afin de traiter le crime, les affaires, les relations sociales, la propriété, les finances, etc. La loi est contrôlée et appliquée par l’autorité de contrôle. Explorons en détail les différentes définitions du droit par différents auteurs.

Différentes définitions du droit

Il existe en gros cinq définitions du droit des affaires. Examinons brièvement chacun d’eux.

1. École naturelle

Dans l’école de pensée naturelle, une cour de justice décide de toutes les lois. Il y a deux parties principales de cette définition. Premièrement, pour comprendre réellement une certaine loi, un individu doit être conscient de son objectif. Deuxièmement, pour comprendre la vraie nature du droit, il faut consulter les tribunaux et non la législature.

2. Définition positiviste du droit

La définition de la loi de John Austin stipule que « la loi est l’ensemble des règles établies par un homme comme politiquement supérieur ou souverain aux hommes, en tant que sujets politiques ». Ainsi, cette définition définit le droit comme un ensemble de règles à suivre par chacun, quelle que soit sa stature.

Hans Kelsen a créé la « théorie pure du droit ». Kelsen affirme que le droit est une « science normative ». Dans la définition de la loi de Kelson, la loi ne cherche pas à décrire ce qui doit se produire, mais définit plutôt seulement certaines règles à respecter.

3. Définition du droit historique

Friedrich Karl von Savigny a donné la définition du droit historique. Sa définition de la loi énonce les théories suivantes.

  • Le droit est affaire de croissance inconsciente et organique.
  • La nature du droit n’est pas universelle. Tout comme la langue, elle varie selon les personnes et l’âge.
  • La coutume non seulement précède la législation, mais elle lui est supérieure. La loi doit toujours se conformer à la conscience populaire à cause des coutumes.
  • La loi a sa source dans la conscience commune (Volkgeist) du peuple.
  • La législation est la dernière étape de l’élaboration des lois et, par conséquent, l’avocat ou le juriste est plus important que le législateur.

4. Définition sociologique du droit

Léon Duguit affirme que le droit est « essentiellement et exclusivement un fait social ».

La définition de la loi de Rudolph Von Ihering . – « La forme de la garantie des conditions de vie de la société, assurée par le pouvoir de contrainte de l’État.

Cette définition comporte trois parties importantes. Premièrement, la loi est un moyen de contrôle social. Deuxièmement, la loi doit servir les objectifs de la société. Troisièmement, la loi de par sa nature est coercitive.

Roscoe Pound a étudié le terme droit et a ainsi proposé sa propre définition du droit. Il considérait que le droit était avant tout un outil d’ingénierie sociale.

Où les tractions contradictoires de la philosophie politique, des intérêts économiques et des valeurs éthiques luttaient constamment pour la reconnaissance.

Sur fond d’histoire, de tradition et de technique juridique. Les besoins sociaux sont satisfaits par l’action de la loi qui agit en tant qu’institution sociale.

5. Définition réaliste du droit

La définition du droit réaliste décrit le droit en termes de processus judiciaires. Oliver Wendell Holmes a déclaré : « La loi est un énoncé des circonstances dans lesquelles la force publique sera invoquée par les tribunaux. »

Selon Benjamin Nathan Cardozo qui a déclaré : « Un principe ou une règle de conduite établi de manière à justifier une prédiction avec une certitude raisonnable qu’il sera appliqué par les tribunaux si son autorité est contestée, est un principe ou une règle de droit.

Comme l’indiquent les définitions de la loi ci-dessus, le comportement humain dans la société est contrôlé à l’aide de la loi. Il facilite la coopération entre les membres d’une société. La loi permet également d’éviter tout conflit d’intérêt potentiel et contribue également à les résoudre.

Question résolue sur la définition de la loi

Question : Qu’est-ce que la « théorie pure du droit » et qui l’a proposée ?

Réponse : Hans Kelsen est celui qui a proposé la « théorie pure du droit ». La théorie pure du droit affirme que la loi ne cherche pas à décrire ce qui doit se produire, mais définit plutôt des règles que les individus doivent respecter. Il affirme que le droit est une « science normative ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.