Quels sont les différents types de preuves ?

Il existe plusieurs types de preuves qui peuvent être utilisées dans un cadre judiciaire. Les preuves peuvent être directes ou circonstancielles. Les preuves directes sont les éléments d’une affaire judiciaire qui peuvent être vus ou certains types de témoignages oculaires. La preuve circonstancielle est généralement une série d’événements ou de caractérisation qui implique la culpabilité. Tous les faits qui sont recueillis pour une affaire judiciaire sont liés ensemble pour aider un juge ou un jury à prendre une décision de condamner ou de ne pas condamner quelqu’un lors d’un procès.

Le verre brisé peut être un exemple de preuve physique.
Le verre brisé peut être un exemple de preuve physique.
Les preuves directes peuvent être des objets physiques ou des témoignages sous serment qui mènent directement au crime et à la personne qui l’a commis. Ce type de preuve doit pointer vers le coupable et ne laisser aucun doute. Il doit prouver les circonstances exactes du crime.

Les preuves matérielles sont un type de preuves directes. Cela inclut les éléments trouvés par les enquêteurs sur une scène de crime . Les signes physiques racontent comment le crime aurait été commis. Certains des signes physiques peuvent être recueillis tout de suite. Cela peut inclure du verre brisé, des armes, de la drogue et d’autres objets laissés sur les lieux.

Un analyste de laboratoire criminel inspecte les preuves matérielles des scènes de crime.
Un analyste de laboratoire criminel inspecte les preuves matérielles des scènes de crime.
D’autres preuves matérielles tirées d’un crime doivent être recueillies puis examinées dans un laboratoire. Cela pourrait inclure des échantillons de sang, de sperme et de cheveux. Même si l’article est physique, il doit être envoyé à un laboratoire pour obtenir les résultats de qui ou d’où il vient. Une fois que le laboratoire peut fournir aux enquêteurs un rapport complet sur ces éléments, ils peuvent souvent être utilisés pour prouver la culpabilité devant le tribunal. L’ADN est un type de preuve physique qui est utilisé dans de nombreux cas, et il est considéré comme très fiable, en particulier pour exclure des suspects.

L’ADN est un type de preuve physique qui est considéré comme très fiable.
L’ADN est un type de preuve physique qui est considéré comme très fiable.
Les preuves indirectes sont toutes les actions qui peuvent impliquer la culpabilité d’un suspect. Une personne jugée pour une affaire pénale peut être invitée à révéler ce qu’elle a fait au cours des semaines précédant ou suivant le crime. Les événements qui se sont produits pendant cette période pourraient laisser présager que cette personne a commis le crime. Un exemple est une personne qui s’est entraînée avec une arme à feu quelques semaines avant que son conjoint ne soit assassiné. Il n’y a pas de lien direct, mais on pourrait suggérer que la personne a utilisé l’arme pour se préparer à commettre un meurtre.

Le témoignage d’un témoin peut attester du caractère d’une personne.
Le témoignage d’un témoin peut attester du caractère d’une personne.
Une autre forme de preuve circonstancielle est le témoignage. Les personnes qui connaissent la personne jugée peuvent parler sous serment de son caractère ou de la façon dont elle réagirait dans des situations spécifiques. Ce type de témoignage vise à montrer que la personne soupçonnée a la capacité mentale de commettre le crime. Il faut généralement une combinaison de preuves indirectes et directes pour condamner quelqu’un d’un crime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *