Qu’est ce qu’un congé payé ?

Qu'est ce qu'un congé payé ?

Les congés font partie intégrante de la vie d’une société vu qu’elle fonctionne avec des ressources humaines. Ces congés, intégrés si possible au planning général de l’entreprise peuvent varier selon le type d’évènement et du motif de l’absence. Leur durée varie également, et ce, en fonction de l’ancienneté du salarié et des conventions collectives en vigueur au sein de la société.

 

Dans le monde professionnel, il y a ce que l’on appelle « congés conventionnels ». Cinq types de congé constituent cette catégorie. Il y a les congés de fractionnement qui consiste à sectionner le congé principal de 20 jours ouvrés qui peut faire bénéficier des jours de congé en plus. Ce droit est valable pour tout départ en congé en dehors de la période légale imposée. Il y a également les congés payés qui sont répartis sur 25 jours dans l’année.

Pour les nouvelles recrues qui ne peuvent pas encore jouir d’un droit de congé comme les anciens, il y a le congé par anticipation. Le nombre de jours d’absence sera ainsi comptabilisé sur la période d’exercice de l’année suivante. Pour ce qui est de la RTT ou Réduction du Temps de Travail, elle peut varier en fonction des accords avec la société. D’une manière générale, ce congé est de 0 à 22 jours travaillés. Pour le congé d’ancienneté, tout dépend des conventions collectives. Ce congé varie donc d’une entreprise à une autre. Il prévoit une possibilité de congé supplémentaire aux employés ayant travaillé au sein de la société depuis plus de trois ou de cinq années.

Les prises de congé relatives aux évènements familiaux sont également possibles dans le monde du travail. Il y a entre autres le congé « décès », le congé « enfant malade », le congé « naissance », le congé « mariage », et le congé « parental d’éducation ». La durée de ces congés peut varier en fonction du type d’évènement, et aussi en fonction du lien qui attache le salarié à la personne concernée par l’évènement. D’une manière générale, le congé pour raison familiale ne peut s’obtenir que lorsqu’il s’agit d’un descendant direct, d’un ascendant direct, d’une sœur ou d’un frère. Autrement, le jour d’absence sera déduit du droit de congé classique par année.

Il y a aussi les arrêts maladie qui se présentent sous deux formes : l’arrêt maladie pris en charge qui n’est pas indemnisé et qui ne donne donc pas lieu à une acquisition de jour de congé, et l’arrêt maladie non pris en charge qui est cette fois indemnisé et donne ainsi lieu à une acquisition logique de droit de congé. La récupération par le système de repos compensatoire est aussi considérée comme un congé. Le salarié peut ainsi récupérer les heures supplémentaires effectuées par les heures de repos compensatoires qui lui sont accordées. Les RTT, les heures supplémentaires, et les congés de fractionnement sont accordés en fonction des salariés. Les cadres dirigeants, par exemple, ne peuvent pas jouir d’une RTT. Pour ce qui est des cadres travaillant au forfait jour, ils ne peuvent pas bénéficier des heures supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *