Qu’est ce que la Conception de l’environnement des réseaux sociaux

 

« Myspace », « Facebook», «Flixster » des mots qui reviennent régulièrement dans la communication chez les internautes. Aujourd’hui, avec le développement de la technologie, les réseaux sociaux constituent une «force d’attraction» pour les amateurs et acteurs de la communication électronique. L’enjeu de ce mode de communication est tellement élevé que tous les concepteurs d’offres « hardware » et «software» se bousculent afin d’obtenir une part de marché élevée dans le domaine de la télécommunication numérique.

 

A peu près 25% du trafic sur Internet provient des réseaux sociaux ». Nous pouvons tous le constater, les services sur Internet sont de plus en plus nombreux ? Quel service actuellement n’est pas disponible sur Internet ? Qu’il s’agisse du domaine bancaire, de la distribution, des finances, des loisirs, du transport, de la cosmétique, du vestimentaire, de la logistique, du marketing…Tout s’échange, s’achète, se vend, se paie via internet. Et que ce soit les fournisseurs ou les consommateurs, tout le monde l’a bien compris. Pour développer sa valeur ajoutée pour les uns et gagner du temps pour les autres, l’accès aux services en ligne est «incontournable ». Dans un environnement où Internet par conséquent l’informatique sont au centre de tout, le calcul est vite fait : «la valeur ajoutée appartient aux acteurs capables d’embrasser l’innovation en construisant rapidement une large base loyale d’utilisateurs ».De ce fait, de nombreuses entreprises de télécommunications ont dû voir leur activité principale se transformer progressivement vers un autre métier plus orienté vers le «Net».

 

Aussi, les géants de l’informatique dans le domaine de réseaux sociaux tel que «Microsoft» «Google» et «Yahoo», portails regroupant déjà des webmail, messageries instantanées, moteurs de recherches …, activités prédominantes sur Internet songent à compléter leurs offres afin d’être plus compétitifs en termes de réseau social. Les réseaux sociaux sont donc considérés comme des « outils de productivité relationnelle » dans ce sens qu’ils placent les individus au centre d’un nouvel environnement numérique. Si nous prenons l’exemple dans le domaine professionnel, en créant des réseaux sociaux horizontaux, les acteurs privés ou publics issus de différents secteurs traditionnels peuvent se retrouver ou alors, des réseaux sociaux verticaux intégrant les professionnels d’un même secteur. Tel est le cas de l’APEC (organisme paritaire de recherche d’emploi pour les cadres en France), Viadeo, Thalys ou encore LinkedIn , pour ne citer que ceux là ! Une question reste à se poser : les réseaux sociaux constitueraient-ils l’avenir des télécommunications ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.