Qu’est ce que la porte de Brandebourg

Qu’est ce que la porte de Brandebourg

L’histoire de la Porte de Brandebourg commence avec le mur de Berlin érigé par le gouvernement est-allemand le 13 août 1961 pour séparer l’Est communiste de l’Ouest capitaliste, et se termine le 9 novembre 1990, lorsque le mur est tombé après la chute du mur de Berlin et la réunification de l’Allemagne suite à l’effondrement de l’Union soviétique en 1989-1991. Le mur de Berlin divisait non seulement la ville de Berlin, mais aussi l’ancienne République démocratique allemande (Allemagne de l’Est) de la République fédérale d’Allemagne (Allemagne de l’Ouest).

 

La frontière entre les deux pays traversait le centre de Berlin, divisant la ville en deux parties, l’une appartenant à la RFA (République fédérale d’Allemagne) et l’autre à la RDA (République démocratique allemande). Afin de contrôler cette ligne de démarcation, la RDA a construit une clôture électrifiée – le « mur de Berlin » – le long de la frontière entre Berlin-Ouest et Berlin-Est. Le mur de Berlin est devenu une source de tension entre l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest car il a créé des problèmes politiques, économiques et culturels, et a conduit à de nombreux affrontements violents entre les deux parties.

Signification politique de la porte

Qu'est ce que la porte de Brandebourg
Qu’est ce que la porte de Brandebourg

Le mur et la porte ont été érigés respectivement en 1961 et 1963 pour des raisons pratiques, mais aussi pour des raisons symboliques : ils symbolisaient la division entre l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest, qui étaient jusqu’alors unies sous le même drapeau.

Le monument le plus emblématique de Berlin est la Brandenburger Tor (Porte de Brandebourg), un arc de triomphe situé à la frontière entre le centre-ville et la Potsdamer Platz, qui marque l’extrémité orientale de Unter den Linden, le boulevard principal de Berlin. Construite en 1791 par les architectes Karl Friedrich Schinkel et Carl Gotthard Langhans, la porte se trouvait à l’origine à la frontière entre le Brandebourg et la Prusse.. Après la réunification, elle est devenue le point d’entrée officiel de Berlin-Est, de ses bâtiments gouvernementaux et de ses principaux monuments tels que le bâtiment du Reichstag et l’Opéra d’État.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.