Running : comment passer de l’entraînement à sa première compétition ?

Running : comment passer de l'entraînement à sa première compétition ?

Lorsque l’on fait du running, faire des sorties classiques en entraînement reste relativement simple et ne requiert pas de choses extravagantes. En revanche, lorsque l’envie de se jauger sur une course arrive : l’exigence se relève avec, dans la foulée, la pression. Avec un certain état d’esprit : passer du running à votre 1ʳᵉ compétition se fera naturellement.

Running – première compétition : une question de leitmotiv

Se lancer dans le grand bain d’une course de village, d’une compétition urbaine, d’un trail ou d’une course spécifique demande le même état d’esprit : ne pas mettre la charrue avant les bœufs, avancer avec des objectifs et tenter d’y aller progressivement et avec régularité.

Il peut y avoir plusieurs raisons qui poussent à aller chausser ses runnings pour vouloir faire sa 1ère course :

  • Essayer de se prouver quelque chose, pour se dire qu’on est capable d’aller jusqu’au bout et prendre de la confiance en soi.
  • Vouloir s’épanouir au sein d’un sport plaisant, accessible même pour des débutants ayant un minimum d’autodiscipline.
  • Tenter de devenir compétiteur pour aller décrocher de splendides coupes, médailles et récompenses. Comme les splendides trophées multi-sports que l’on peut retrouver chez Boccale.fr, spécialiste des trophées sportifs.
  • Vouloir se fixer un chrono, une allure et les dépasser en guise de repoussement de ses propres limites.
  • Se faire plaisir tout en ressentant l’adrénaline monter, se confronter à d’autres et ressentir ce qu’est une ambiance de course.

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive, mais résume un peu les grandes lignes de celles et ceux qui osent s’orienter vers la compétition.

Savoir se poser les bonnes questions pour préparer au mieux sa future course

Par la suite, il faudra se poser les questions en amont qui détermineront votre préparation en vue de cette 1ère participation à une compétition :

  • Choisir le type de course désirée (course sur route, trail, ultra-trail, courses à épreuves, montées verticales ou d’escaliers, courses en équipé, courses solidaires…).
  • La distance de l’épreuve, car hormis certaines épreuves à distance unique, il existe plusieurs distances à choisir dans une même course.
  • Le pays / la ville dans laquelle se déroulera la compétition qui peut occasionner des frais, mais qui peut aussi donner une motivation plus grande.
  • Viser un objectif : sensations, temps, cadence… Pour essayer de s’approcher le plus ou de dépasser ces critères.
  • Quand et à quelle période de l’année, vous ferez cette course (temps disponible jusqu’à la date pour s’entraîner, climat différent…).

En fonction de ces variables, vous pourrez déterminer point par point votre préparation pour que tout se passe au mieux.

Savoir se placer en conditions de course de façon intelligente pour mieux préparer sa compétition

L’équipement, la nature du terrain pour s’entraîner… Ils devront être en phase avec la course préparée pour avoir des conditions optimales le jour-j. 

Avec les bonnes chaussures, le bon matériel adapté aux saisons d’entraînements, avec un terrain adapté pour progresser vous aidera à assurer. 

Se mettre dans des conditions de course vous aidera aussi à mieux appréhender cette 1ère compétition : 

  • Même jour et heure de départ.
  • Même type de terrain.
  • Même équipement lors des phases de tests en conditions réelles.
  • Même type de ravitaillement (si envie, distance et habitude prise).

En gérant un entraînement logique (régularité, y aller crescendo, augmenter la difficulté, y aller aux sensations, prendre du plaisir…) et une vie saine (diététique alimentaire, récupération, régularité, sommeil, bien-être mental…) : vous aurez toutes les clés pour réussir la préparation de votre future compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.