Pyramides d’Egypte, tombeaux des pharaons : Qu’est ce que c’est ?

Pyramides d’Egypte, tombeaux des pharaons : Qu’est ce que c’est ?
16 / 100 SEO Score
Des tombeaux funéraires en briques aux formes massives, à la perfection des pyramides qui témoignent du rayonnement exceptionnel de la civilisation Egyptienne.

 

Les pyramides d’Egypte ont marqué à jamais l’humanité par leurs splendeurs. Elle sont un véritable témoignage du génie humain.

Pyramides d'Egypte, tombeaux des pharaons : Qu'est ce que c'est ?
Pyramides d’Egypte, tombeaux des pharaons : Qu’est ce que c’est ?

Apparition des pyramides

L’apparition des pyramides commence avec le règne de Djéser, deuxième roi de l’Ancien Empire, vers 2617 av. J.-C. La pyramide à degrés de Saqqarah, construite pour Djéser par l’architecte Imhotep, divinisé pour ce haut fait, est considérée comme l’ancêtre de ces hautes montagnes de pierre. La pyramide est née suite au remodelage du tombeau d’origine, conçu en forme de parallélépipède rectangle, qui abritait une chapelle funéraire et sous lequel était creusé un caveau.

Pyramides d'Egypte, tombeaux des pharaons : Qu'est ce que c'est ?
Pyramides d’Egypte, tombeaux des pharaons : Qu’est ce que c’est ?

Les deux grandes pyramides

Les architectes Egyptiens atteignent la perfection avec la construction de la pyramide de Chéops, plus connu sous le nom de grande pyramide de Gizeh. Ses dimensions sont exceptionnelles: 232 m de côté et 146 m de hauteur, la pyramide ne compte pas moins de trois chambres funéraires, dont deux sont construites dans la masse de pierre. Une galerie longue de 47 m et haute de 8,50 m mène à la chambre du roi. La deuxième pyramide est celle de Khephren, elle mesure 143 m de hauteur, et comme toutes les autres, elle cache dans ses entrailles une chambre funéraire creusée dans la roche, pour y accéder on doit emprunter un couloir dont le plafond est bas.

Pyramides d'Egypte, tombeaux des pharaons : Qu'est ce que c'est ?
Pyramides d’Egypte, tombeaux des pharaons : Qu’est ce que c’est ?

Les successeurs de Chéops et Khephren

Les successeurs de Chéops et Khephren restent fidèles à cette forme, mais ils ne parviennent jamais à l’égaler. La taille des pyramides diminue progressivement tout au long de l’Ancien Empire, et nombre d’entre elles sont à peine visible dans le paysage. Les plus belles œuvres de l’Ancien Empire se trouvent gravées sur les murs de calcaire des mastabas. La vie quotidienne y est minutieusement décrite. Les troubles politiques entre l’Ancien et le Moyen Empire se traduisent par le déclin de l’expression artistique, le dessin devient maladroit et la gravure aussi.

Le Moyen Empire

Au cours du Moyen Empire, les rois désireux de renouer avec la splendeur de leurs ancêtres, se font également enterrer dans des pyramides, sur des sites au sud de Saqqarah et de Gizeh. Ces pyramides restent de plus petites tailles et plus fragiles que celle de l’Ancien Empire, car la pierre n’est utilisée que pour l’extérieur, l’armature interne et la chambre funéraire, le reste est construit en brique. Le retour d’une monarchie puissante, au cours de la XIIe dynastie se traduit par le retour du savoir-faire artistique et par une expression artistique pleine de sensibilité.


Pyramides d'Egypte, tombeaux des pharaons : Qu'est ce que c'est ?
Pyramides d’Egypte, tombeaux des pharaons : Qu’est ce que c’est ?

La fragilité des temples

Les pyramides sont la partie principale d’un vaste complexe qui comprend un temple accolé à la pyramide et une chaussée qui descend vers un second temple, dans la vallée. Mais peu de monuments ont traversé les âges car, bien souvent, les pierres étaient réutilisées pour des constructions ultérieures. Pour la même raison, nombres de sanctuaires du Moyen Empire ont disparu.

Décoration des pyramides

Les pyramides et les temples de l’Ancien et du Moyen Empire sont magnifiquement décorés de plaquettes de faïence bleue, puis plus tardivement, d’étoiles dorées sur fond bleu nuit ornant les chambres funéraires royales. De longues colonnes de hiéroglyphe ornent les murs de textes accompagnant le défunt dans sa nouvelle demeure. Dans les tombeaux des particuliers, on retrouve les bas-reliefs et les peintures qui retracent d’une façon assez fidèle la vie quotidiennes des anciens Egyptiens. Pour travailler la pierre, les artistes utilisaient des outils rudimentaires qui rendaient la tâche difficile et le résultat spectaculaire.

Les représentations artistiques des pharaons

Pyramides d'Egypte, tombeaux des pharaons : Qu'est ce que c'est ?
Pyramides d’Egypte, tombeaux des pharaons : Qu’est ce que c’est ?

Les gravures et les sculptures royales ont existé d’une manière très significative tout au long des dynasties, avec des règles immuables. Le pharaon est généralement vêtu d’un pagne court, appelé chendjit, et plus rarement d’un manteau l’enveloppant. Sur la tête, il arbore une coiffe en tissu qui retombe sur ses épaules appelée némès. Pour la Haute Egypte, la couronne royale est blanche, et pour la Basse Egypte, elle est rouge. Dans ses mains le pharaon tenait le héqa sorte de crosse pastorale ou le neheh, sorte de chasse mouches destiné sans doute, à l’origine, à chasser les démons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *