Comment devenir auxiliaire de puériculture

Comment devenir auxiliaire de puériculture

Comment devenir Auxiliaire de Puériculture ? (Fiche Métier)

Si l’éducation, la prise en charge des enfants a toujours fait partie de vos aspirations professionnelles, avez-vous pensé au métier de puéricultrice ? La question que vous vous posez est de savoir, comment devenir puéricultrice ? Quel est le contenu de la formation de puéricultrice ? Quelles sont les écoles habilitées à la formation de puéricultrice ? Le métier de puériculteur est accessible au préalable, après une formation de sage-femme ou d’infirmière.

 

Ensuite, toute personne souhaitant exercer le métier de puériculteur doit justifier d’une formation complémentaire dans le cadre des soins destinés à l’enfant. L’histoire du métier de puéricultrice remonte à 1947 et plus précisément, le 13 août 1947 (date de création) où, face aux taux de morbidité et de mortalité infantiles croissants, la formation de professionnels de la santé infantile s’est avérée impérative. Partant de là, le rôle du puériculteur fut de prendre en charge la santé des enfants de la naissance à l’adolescence (15 ans et 3 mois). Mais en quoi consiste exactement la puériculture ? Articulé sur divers niveaux, le métier de puériculture est orienté vers l’encadrement du personnel hospitalier (aide soignant (e), auxiliaire de puériculture), d’étudiants, de l’assistante maternelle agréée. Ensuite, la puéricultrice se charge de l’éducation de l’enfant ou même de ses parents (face à une maladie ou un traitement) et de la prévention. A cela s’ajoute surtout le rôle de la puéricultrice à travers des soins que sont, la dispensation de médicaments, pansements ou encore la veille médicale.

 

A noter que, en ce qui concerne le contrôle du régime alimentaire du nouveau-né, de ses soins en réanimation, de son installation, de sa sortie lorsqu’il est placé sous photothérapie ou en incubateur, la prévention, et le dépistage précoce d’un handicap, en bref, le développement du jeune enfant dans son milieu de vie… sont en priorité à la charge d’une infirmière en cours de formation préparant au diplôme de puéricultrice ou alors, une infirmière titulaire du Diplôme d’État de puéricultrice et l’infirmier. Mais où exerce-t-on le métier de puéricultrice ?

 

La puériculture s’exerce soit en milieu scolaire, en milieu hospitalier (maternité, service de pédiatrie ou de néonatalogie) ; au sein d’une crèche (en tant que directrice ou directrice adjointe de crèche) ; d’une PMI (Centres de Protection maternelle et infantile), d’un centre maternel, d’une pouponnière, dans une halte-garderie. Pour intégrer une école de puériculture, il faut avoir participé à un concours. Pour le candidat libre, le dossier d’inscription à la formation de puériculture est à retirer au sein d’une école de puériculture. Mais, si vous êtes un professionnel de la santé, exerçant en milieu hospitalier périphérique ou en clinique, c’est un service de formation continue de votre établissement qui est habilité à vous préparer au concours.

 

Il existe aussi certaines écoles de puéricultrice organisant annuellement, une formation préparant au concours d’entrée en vue de favoriser la réussite du candidat au dit concours pour devenir puéricultrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *