Noeud celtique signification

Noeud celtique signification

Étude sur la signification du nœud celtique

Le symbole de l’infini peut être vu comme un dessin qui représente l’éternité, ou il peut être interprété comme un cercle continu représentant l’univers ou la nature elle-même, ou même comme le cycle de vie éternel de la naissance, de la mort et de la renaissance dans le cycle universel du temps, connu sous le nom de kalpa ou manvantara (le terme hindou pour une période de 4 320 000 ans). Le concept de « nœud » dans la nature a été utilisé par les premiers penseurs tels que Pythagore, qui croyait que les nœuds existaient dans le tissu de l’univers et étaient noués par Dieu pour assurer la création de toutes les choses dans l’univers.

Dans certaines cultures, notamment grecque et nordique, l’infini est représenté par une série infinie de cercles entrelacés – une idée liée à l’image du labyrinthe, qui comporte souvent des boucles infinies Dans de nombreuses cultures, l’infini est représenté par une croix, dont chaque bras s’étend à l’infini dans les deux directions.

Il existe deux principaux types de symboles de l’infini : géométriques et picturaux.

L’infini géométrique comprend la spirale, la ligne en zigzag, le cercle, l’ellipse, l’hyperbole et la parabole ; ces formes n’ont ni début ni fin mais se poursuivent indéfiniment dans l’une ou l’autre direction, alors qu’un troisième type de symbole, la spirale logarithmique, a à la fois un début et une fin et n’est donc pas infini dans ce sens

Cette géométrie est considérée comme la première forme de mathématiques, car elle utilise un seul nombre pour décrire tout le reste – la racine carrée de moins un, ou le nombre irrationnel pi – sans qu’aucun autre nombre ne soit nécessaire pour calculer quoi que ce soit d’autre.

Une spirale logarithmique se trouve au dos du billet de 20 £ britannique, dont les bras s’étendent à l’infini pour créer une forme similaire au symbole de l’infini ci-dessus.

Le symbole de l’infini est également utilisé dans la science moderne, où il sert à indiquer quelque chose qui n’a pas de limites ou de frontières – dans l’espace, par exemple, ou dans la mécanique quantique.

En physique, l’infini est également utilisé pour signifier « une étendue illimitée », comme dans le symbole de l’infini ci-dessus, ce qui signifie qu’il n’y a aucune limite à la distance à laquelle une balle peut rouler si elle est lâchée du haut d’un immeuble.

Il est également utilisé en chimie pour parler d’une réaction qui ne s’arrête pas et se poursuit indéfiniment, comme dans l’équation 2 + 2 = 4.

En mathématiques, l’infini est utilisé pour désigner une collection indénombrable d’éléments, comme dans l’ensemble infini des nombres réels, ou une répétition sans fin de quelque chose, comme dans la séquence infinie des nombres naturels.

Il est également utilisé en religion pour faire référence à la puissance de Dieu, comme dans l’expression « Dieu est infini ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.