Définition de médiatrice

Qu’est-ce qu’un médiateur/une médiatrice ?

Un médiateur/une médiatrice est un tiers neutre qui aide les deux parties à parvenir à un règlement. Le médiateur initie d’abord la rencontre, discute ensuite du problème posé et aide les parties à trouver des solutions possibles. Il est important pour un médiateur d’être impartial et neutre. Le médiateur n’apporte pas de solution. Les deux parties elles-mêmes conviennent de certaines conditions. Un médiateur aide simplement les parties à exprimer leurs positions et écoute leurs différends et recherche une solution qui réponde aux besoins de tous et travaille à un règlement juste et réalisable. Les parties elles-mêmes sont les décideurs.

Rôle d’un médiateur/d’une médiatrice :

  • Le rôle principal d’un médiateur est de faciliter la communication entre les deux parties.
  • Mettre en place une réunion entre les deux parties – après la nomination du médiateur. Il est nécessaire que le médiateur fixe une date qui convienne aux deux parties.
  • Revoir la procédure de médiation – lors de la première rencontre. Le médiateur demande aux parties de signer conjointement un formulaire qui mentionne les règles et le cadre de la procédure. Ensuite, il explique comment la procédure de médiation va se dérouler.
  • Inviter également les parties à donner une brève description des faits selon leurs deux points de vue
  • Discuter ensuite du problème en question et essayer de trouver une solution viable pour les deux parties.

Missions d’un médiateur/d’une médiatrice :

  • Code de conduite – le médiateur doit suivre les règles et règlements. Il ne doit pas se livrer à quoi que ce soit qui n’est pas dans l’aperçu de l’affaire.
  • Impartialité – il est nécessaire qu’un médiateur soit impartial. Il ne peut pas favoriser un parti en particulier. Si le médiateur est jugé partial envers une partie, il est remplacé par un autre médiateur. Il est également nécessaire que le médiateur révèle aux parties qu’il n’y a pas de conflit d’intérêts.
  • Confidentialité – la loi précise que toutes les informations issues de la procédure de médiation doivent rester confidentielles. Le médiateur a le droit de fournir au tribunal des informations sur la procédure, à condition que les parties aient donné leur consentement écrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *